Les dangers a éviter

Les éléments suivants ne sont pas nécessairement en ordre d’importance. Par contre, ils méritent d’être mis en pratique afin d’éviter de tomber dans certains de ces pièges. Voici quelques consignes que vous pouvez observer ou respecter.

1. Permettre que la rencontre ressemble trop à la réunion de célébration du dimanche. Les gens ont tendance à reproduire ce qu’ils connaissent et à glisser tranquillement vers la forme traditionnelle même dans les rencontres de maisons.

2. Suivre à la lettre les livres et matériaux des « experts » au dépend du caractère unique de votre Église. Les principes doivent être respectés en tout temps et en tous lieux mais l’application de ces principes peut varier.

3. Vouloir maintenir un programme trop chargé de sorte que les chrétiens manquent de liberté et de temps pour se consacrer au ministère de la cellule. Il ne faut pas oublier que le groupe de croissance n’existe pas pour faire des réunions mais pour faire des disciples.

4. Succomber à la tentation de tout abandonner au lieu de persévérer malgré quelques difficultés ou de l’opposition.

5. Il faut constamment résister à la tentation de brûler des étapes.

6. Avoir un but qui n’est pas assez clair et précis ou avoir une vision qui n’est pas exposée régulièrement devant les gens. Il faut que les gens sachent qu’il y a au moins une personne qui sait où elle va.

7. Chercher à recevoir quelque chose pour soi-même au lieu d’assister à la cellule dans le but de donner. L’égoïsme est une gangrène morale qui peut détruire la cellule. Il faut garder le focus du service des uns envers les autres et envers la ville.

8. Donner aux gens des devoirs à compléter avant la prochaine rencontre. Ceci pourrait être par contre une bonne façon de vider le groupe.

9. Permettre des sujets de discussions frivoles, qui manquent de sérieux.

10. Manquer d’équilibre dans le déroulement de la cellule. Il y a deux extrêmes à éviter : être trop rigide et avoir une soirée trop contrôlée d’une part ou être trop souple et décousu d’autre part. Il ne faut pas que l’ambiance de spontanéité nuise à celle de la sécurité.

11. Avoir des rencontres qui durent trop longtemps.

12. Négliger la prière; les facilitateurs doivent prier pour les gens du groupe dans leur vie de prière en privé et la prière doit garder une place prépondérante dans le groupe de croissance.

Denis Thibeault

Ce contenu a été publié dans Les dangers à éviter. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *